Archives pour la catégorie Jeux Vidéo

Walking Dead par Telltale Games

Test The Walking Dead: Saison 2 - Episode 1Chroniqueur bimensuel chez TechArtGeek, j’essaie depuis quelque temps à faire découvrir le jeu vidéo de maintenant via certains titres marquants. La semaine dernière je parlais donc de The Walking Dead, le petit chef d’œuvre de Telltale Games, afin de montrer le jeu vidéo sous son meilleur jour.

Jeu de dingue, ultra touchant, triste, violent, TWD est un titre qui touche. Malgré ses défauts (comme je le mentionnais dans mes précédentes critiques) il reste une valeur sûre et est un candidat parfait afin d’introduire madame Michou au jeu vidéo.

Lire ma chronique sur The Walking Dead chez TAG

Critique jeu vidéo : 999: 9 Hours, 9 Persons, 9 Doors

Comme je l’annonçais il y a un moment, mes chroniques jeux vidéo se font désormais chez TechArtGeek ou la Guilde du Mercredi.

Concernant la Guilde, vous pourrez maintenant découvrir le podcast ici chaque mercredi (le premier article sortira demain). Pour les critiques écrites, je vous donne donc rendez-vous tous les deux mardis sur TAG afin de lire mes petits papiers.

Mon premier sujet porte sur 999, le premier jeu de la trilogie Zero Escape. J’avais d’ailleurs déjà parlé du deuxième jeu sur ce blog (jeu qui est excellent, pour rappel). Je vous laisse donc aller lire ma chronique sur le premier jeu qui est récemment sorti sur iOS en France.

Lire la critique de 999: 9 Hours, 9 Persons, 9 Doors chez TechArtGeek

Gamescom 2014

La Gamescom est le salon européen du jeu vidéo. Chaque année Cologne accueille le plus salon du continent voire du monde en terme d’influence.

Comme en 2011, j’ai eu la possibilité de m’y rendre avec des accréditations afin de ramener des informations croustillantes. Depuis peu, je me suis associé avec TechArtGeek afin de parler jeu vidéo un peu plus « professionnellement ». C’est avec MightyEagleLol, le big boss de TAG, que nous avons écumé les 4 halls pro pour vous partager nos avis sur les jeux et matériels qui arriveront dans les mois à venir.

Le site est pour le moment « en vacances » mais à partir du 1er septembre nous vous fournirons, pendant 2 semaines, 2 articles par jour sur ce que nous avons vus et testés en avant première.

Pour teaser un peu, sachez qu’on a rencontré les chouettes mecs de Swing Swing Submarine, nous avons interviewé le manager général de chez XPS et Alienware, nous sommes allés chez nVidia, joué à The Evil Within, Shadow of Mordor, etc.

Un gros programme en perspective sur TechArtGeek !

PS. N’hésitez pas à visiter leur page Facebook car il y a un concours pour gagner des tonnes goodies provenant de la Gamescom !

PS 2. Il y aura bientôt le même concours avec La Guilde du Mercredi.

category

[CSS #6] Remember Me

Remember MeJe n’ai plus trop l’occasion de jouer à des jeux récents. Ma liste de jeux à faire sous Steam, PS3 ou Xbox 360 descend petit à petit car je ne prend presque plus de nouveaux titres. Je ne savais pas trop quel jeu j’allais traiter cette semaine et une discussion avec Nunien m’a orienté vers Remember Me, le mal aimé.

Des tonnes de critiques très justes se trouvent sur le net à propos du titre de DONTNOD. Je ne peux en aucun cas les contredire, je vais même défendre certains points. En effet Remember Me est un titre plein de bonnes volontés, on ressent que les créateurs ont mis plein d’amour dans leur bébé mais cela n’a pas marché à cause de problèmes de tunes (entre autres).

Pour avoir vu divers conférences lors des Utopiales 2013, les membres de DONTNOD étaient venu prouver que ce jeu leur tenait vraiment à cœur et qu’ils avaient tenté de mettre tout ce qu’ils aimaient dans un jeu vidéo. Cependant, je pense qu’ils ont voulu trop en faire et cela se ressent dans le résultat final.

Comme je le disais plus tôt, il y a beaucoup de bonnes idées mais aucune n’est vraiment poussée à fond. Nilin, l’héroïne, est un chasseuse de souvenirs et peut réaliser des inceptions. Ce point n’est utilisé que 4 fois au travers du jeu. Le jeu est plus orienté action que scénario, et sur ce point il se foire.  L’argument de vente était que l’on pouvait créer n’importe quel combo. C’est faux. Pour moi un combo est un enchainement de coups. Ici les coups sont toujours les mêmes (pied, pied, poing, pied, etc.) mais ce sont les actions associées à chaque coup que l’on peut personnaliser. Un coup peut se voir associer divers systèmes comme augmenter sa puissance, réduire le temps du cooldown, etc.

Ce que j’ai le plus préféré dans Remember Me c’est son level design. Même s’il est totalement linéaire (bien plus qu’un Uncharted par exemple), le Paris moderne a vraiment de la gueule ! Même si je ne connais pas bien la capitale, il y a beaucoup d’endroits reconnaissables et on s’y croirait ! Par contre les rues sont trop vides à mon goût. On vague parfois plusieurs minutes dans les rues sans croiser du monde, à part quelques robots.

J’allais presque terminer sur une bonne note. Je voulais parler de l’audio. Si le sound design est une petite pépite, les bruitages et la musique ont été soignés, un truc de fou. Cependant les voix françaises ne sont pas tops.

Vous l’avez remarqué car je l’ai répété de nombreuses fois, Remember Me est un bon jeu mais il ne va pas au bout de ses idées. La faute à qui ? Sony ? Capcom ? Trop de prétentions pour un premier jeu ? Je ne sais pas. En tout cas, ce jeu n’est pas du tout une déception. J’ai passé 10 bonnes heures. Il reste aux Français de DONTNOD d’apprendre de leurs erreurs, de repartir sur de bases saines, d’avoir un putain de projet, j’ai totalement confiance en eux pour faire mieux que Remember Me. Je le conseille quand même, si vous le trouvez à pas cher, cela peut vous faire une bonne petite expérience.

category

[CSS #5] Super Amazing Wagon Adventure

super-amazing-wagon-adventure

On a tous un petit côté tordu. Dans le jeu vidéo j’ai tendance à kiffer les titres auxquels je n’arrive pas à jouer. Les puzzle games, point & click ou shoot’em up sont autant de genres que j’adore mais que je n’arrive jamais à terminer sans aide. Je suis juste nul. Et avec Super Amazing Wagon Adventure, je suis tombé sur un bel os.

En soit le jeu est pas bien compliqué, c’est surtout du gros n’importe quoi. Le principe des shooter est simple : tirer sur tout ce bouge. SAWA ne change pas la formule mais il s’amuse à changer tout ce dont on a l’habitude. Dans les jeux comme Igaruga, Touhou et consort, le jeu est toujours le même. Ici les développeurs ont créé une histoire qui change à chaque fois. Cela suit toujours le même schéma mais je peux vous assurer que je n’ai jamais fait une partie identique.

super-amazing-wagon-adventure-pic2On commence toujours dans la prairie à bord d’une charrette dont le but est de voyager à travers ce qu’il semble être les USA. Parfois des bandits vont vous attaquer. Parfois ce seront des animaux sauvages. Parfois des araignées mutantes. Parfois des extraterrestres. En gros c’est du what the fuck! tout le temps. Après une petite cueillette de fruits suit parfois une traversée d’une rivière. Souvent fatale, les pierres ne vous font pas de cadeau. Ensuite, dans le désert, les bisons ne sont pas très amicaux.

Super Amazing Wagon Adventure c’est, pour résumer, un shooter horizontal indescriptible. Il ne pardonne pas – je n’ai jamais réussi à passer le désert ! Il est tout en pixels dégueulasses. Mes parties ne durent pas plus de 10 minutes. Mais putain qu’est-ce que je kiffe ! L’ambiance du jeu y est pour beaucoup. La rejouabilité est monstrueuse. Le nombre de charrettes à débloquer est énorme (cela permet de découvrir de nouveaux tableaux en jouant avec).

super-amazing-wagon-adventure-pic3Ça coûte vraiment que dalle et ça vaut vraiment le détour. C’est rafraichissant. C’est peut-être un peu compliqué, donc frustrant, pour les nuls comme moi, mais malgré tout vous pourrez passer de bons moments.