category

GRID 2 – À fond, à fond, à fond et graviers

Test GRID 2

Le nouveau GRID offert avec le PS+ a bien failli me faire devenir recordman du monde de jet de DualShock 3. Cette discipline étant uniquement pratiquée par les riches (60 balles la manette), j’ai dû me contenter de me défouler sur les mamans des programmeurs.

Mais que s’est-il passé dans leur tête ?

Pourtant tout avait bien débuté

Pour une deuxième itération, Codemasters nous a ressorti un jeu de bagnoles oscillant entre l’arcade et la simulation. Digne successeur de Race Driver GRID et de Dirt3, sur le papier ce jeu avait tout pour exploser la concurrence. Les jeux de ce studio sont toujours impeccable au niveau de la réalisation.

D’un point de vue graphique, sonore et de gameplay, c’est très bien réussi. Même sur PS3, les voitures sont superbes, l’aliasing ne se fait pas trop sentir et le jeu tourne sans aucun problème de framerate. Le jeu est très joli.

Je n’ai pas joué à énormément de jeux de course mais je peux dire que GRID 2 est celui qui m’a le plus scotché du côté du sound design. Je suis équipé d’un home cinéma 3.0 de très bonne gamme (oui je me la pète ^^) et faut dire que ça envoie du lourd ! La spatialisation des bruits, du moteur, du mec qui nous parle tout le temps … tout est superbement réalisé !

Enfin, le gameplay reprend le meilleur d’avant mais sans faire mieux. Il faut dire que les Britanniques avaient déjà une très bonne base avec Dirt3 ou F1 2013 (et un peu avec Showdown). Toutes les caisses se conduisent différemment, le feeling est top.

Sortie de route

À force de se reposer sur ses lauriers, on finit par se planter. Et là c’est un beau plantage. GRID 2 avait tout pour réussir mais quand tu réunis de très bonnes décisions avec d’autres de merde, bah ça fait un mauvais jeu.

Le plus gros défaut du jeu est sans conteste son Intelligence Artificielle. Je ne pense pas avoir déjà vu un jeu de courses avec une IA aussi nulle ! En gros elle a été programmée avec les pieds : vous n’existez pas sur la route. Les voitures doivent prendre une trajectoire, elles la prendront que vous soyez en travers ou non. Je n’ai pas compté le nombre de fois que cela m’a fait perdre des places, loupé un dépassement … Les mamans des dév ont en pris pour leur grade.

Le deuxième défaut vient du système de championnats sur plusieurs courses. En gros le 1er récolte 20 points, le 2è 16 (ou 18 je ne sais plus), etc. Sauf que lors de la 2è course, cela arrive très souvent de repartir 12è sur la grille de départ et votre adversaire principal repart 1er. POURQUOI ???? Avec les IA et leurs œillères, ça devient très vite marrant.

Et je passe rapidement sur les différentes vues : aucune vue intérieure et une vue pare-chocs trop basse. Bref aucune vue me permettant de bénéficier pleinement du jeu.

CONCLUSION : Je suis très déçu de ce titre. Les 3 – 4 premières heures m’ont bien fait kiffer mais avec la difficulté qui augment logiquement, les problèmes de l’IA et autre, le jeu devient très très frustrant. C’est très dommage vu le potentiel et le gameplay du jeu. Le système de saisons (1 saison aux USA, puis en Europe puis l’Asie où chaque endroit débloque de nouvelles disciplines) est bien foutu mais demanderait à être amélioré. Mention spéciale à l’épreuve de Dépassements que je trouve géniale (il faut dépasser sans toucher, le plus rapidement possible).

Dans le même genre, préférez GRID premier du nom ! Ou même Dirt3 si vous aimez plus le rallye / courses underground. Au pire, si vous avez une 360, prenez direct Project Gotham Racing 3 ou 4 car ils sont carrément mieux.

Jeu non terminé. J’ai arrêté en cours de la saison 4, au bout de 8 heures de jeu environ. Testé sur une version commerciale dématérialisée et récupérée avec le PS+.

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>